Augmentation mammaire : Les implants

L'Augmentation Mammaire par Prothèses et Implants est une intervention liée à la Chirurgie des Seins.

Les implants préemptifs de gel de silicone de nouvelle génération

La grande majorité des prothèses mammaires actuellement posées en France et dans le monde sont préremplies de gel de silicone.

Ces implants, utilisés depuis plus de 40 ans, ont fait la preuve de leur innocuité et de leur excellente adaptation à ce type de chirurgie car ils sont très proches de la consistance d'un sein normal. Ils ont par ailleurs bien évolué, en particulier à la fin des années 1990, afin de corriger les faiblesses que l'on pouvait leur reprocher. Aujourd'hui, tous les implants disponibles en France sont soumis à des normes précises et rigoureuses : marquage CE (communauté européenne) + autorisation de l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé).

Implants mammaires

Ils sont composés de gel de silicone souple, entouré d'une enveloppe étanche, solide et élastique en élastomère de silicone qui peut être lisse ou texturée (rugueuse).

Les évolutions marquantes des nouveaux implants, leur conférant une meilleure fiabilité, concernent tant les enveloppes que le gel lui-même :

  • Les enveloppes, dont la paroi est aujourd'hui beaucoup plus solide, empêchent la "transpiration" du gel vers l'extérieur (qui était une source importante de coques) et ont une résistance à l'usure très supérieure.
  • Les gels de silicone "cohésifs", dont la consistance est moins fluide, ne risquent pas de se répandre en cas de rupture de l'enveloppe.

À côté de cette amélioration de la fiabilité, la nouvelle génération d'implants en silicone se caractérise aussi par la grande diversité de formes actuellement disponibles, permettant une adaptation personnalisée à chaque cas. Ainsi, à côté des classiques prothèses rondes sont apparus des implants "anatomique " profilés en forme de goutte d'eau, plus ou moins hauts, larges ou projetés.

Cette grande diversité de formes, associée à un large choix de volumes, permet d'optimiser et d'adapter le choix, presque "sur mesure", des prothèses en fonction de la morphologie de la patiente et de ses attentes personnelles.

Les autres types d'implants mammaires

Les enveloppes des prothèses mammaires sont toujours en élastomère de silicone, c'est le produit de remplissage qui diffère.

À ce jour en France, seules deux alternatives au gel de silicone sont autorisées :

Sérum physiologique

Il s'agit d'eau salée (constituant à 70 % du corps humain). Ces prothèses peuvent être "préremplies" (en usine) ou "gonflables" (par le chirurgien durant l'intervention). Du fait de leur contenu liquidien (et non gélatineux), elles ont une consistance peu naturelle, forment beaucoup plus de "plis" perceptibles au toucher, voire visibles, et peuvent souvent être victimes de dégonflement brutal et parfois précoce.

Hydrogel

C'est la toute dernière substance ayant reçu en 2005 son homologation par l'Afssaps. Il s'agit d'un gel aqueux, composé en grande partie d'eau gélifiée par un dérivé de cellulose. Ce gel, de consistance plus naturelle que le sérum physiologique, est lui aussi résorbable par l'organisme en cas de rupture de l'enveloppe.